Lara Almarcegui

Chantiers ouverts au public

Exposition    Productions    Œuvres    Résidence    Édition    Biographie

Exposition

  • Exposition du 17 janvier au 2 mars 2003

Lara Almarcegui, jeune artiste espagnole, a pour vocation d'agir. Telle une archéologue, elle agit dans les milieux urbains pour présenter une perception autre de l'espace, et plus particulièrement une vision concrète de l'état d'un bâtiment ou d'un espace public en transformation. Terrains vagues, friches, jardins ouvriers, constructions nouvelles, Lara Almarcegui fouille ces territoires particuliers pour mieux comprendre leur histoire et interroger les rapports qu'entretient l'homme avec son environnement architectural, avec sa ville.

En 1998, elle parcourt Amsterdam et édite un guide des terrains vagues d'Amsterdam afin de démontrer l'aspect véritablement éphémère de nos villes, leur incessant mouvement. Et lorsqu'elle se rapproche un peu plus des bâtiments – comme à Bruxelles en 1999 où elle décape, couche par couche, la façade d'un bâtiment pour en révéler les différentes étapes de construction – Lara Almarcegui souhaite faire prendre conscience au spectateur de l'état transitoire qui caractérise finalement toute architecture. Elle nous invite, le temps d'une action, à observer d'un autre œil ce qui nous entoure.

Lara Almarcegui, invitée en résidence au Grand Café, s'intéresse aux processus qui rendent une ville vivante par un travail d'expérimentation minutieux chargé d'un rythme binaire (intérieur/extérieur, construction/déconstuction, apparition/disparition, réversible/irréversible, fertile/stérile, privé/public, habité/désaffecté, expérimenter/documenter...).


Productions

3 Manifestes/Certificats, 2002
impression jet d'encre
80 x 92 cm
production Le Grand Café

Démolition en face du Grand Café, 2002
double projection de diapositives
production Le Grand Café

L'Auto-construction à Saint-Nazaire, 2002
60 photographies et textes
édition de 8 cartes postales
production le Grand Café

La Cabane, 2003
cabane de jardin démontée,
projection de diapositive, texte
production Le Grand Café


Œuvres

Table documentaire
éditions de l'artiste, 
interventions rédactionnelles dans divers supports
collection de l'artiste

Construire mon jardin ouvrier, 1999-2001
projection de diapositives, texte
collection Les Abattoirs, Toulouse


Résidence

Espagne, 2002

Lara Allmarcegui a été en résidence à Saint-Nazaire en août 2002 puis du 15 septembre au 15 octobre 2002.

Le projet de la résidence de Lara Almarcegui a consisté à porter un regard sur les différentes transformations urbanistiques dont la ville de Saint-Nazaire était alors le théâtre. Considérant la ville comme un chantier permanent, elle s'est attachée particulièrement à une recherche sur les démolitions de bâtiments prévues par la ville et parmi lesquels figurait celui situé juste en face du Grand Café. Les habitants ont pu être invités à assister à sa démolition, l'artiste mettant ainsi en avant le caractère spectaculaire que prend la ville en mutation.

De même, le travail de Lara Almarcegui consiste souvent à rechercher les traces d'espaces de liberté dans la ville, d'actes personnels. À Saint-Nazaire, elle s'est intéressée aux formes d'autoconstructions telles que l'ont pratiqué Les Castors, association née à l'époque de la reconstruction. Ce sujet des Castors a permis à l'artiste de relier l'histoire de la ville et de son urbanisation avec son actualité, de penser la place de l'individu dans la collectivité.

Lara Almarcegui a travaillé en partenariat avec le milieu associatif de la ville, l'Écomusée et le service urbanisme de la ville.


Édition

Lara Armalcegui
Démolitions, terrains vagues, jardins ouvriers
monographie
co-edition Le Grand Cafe, Saint-Nazaire;
Etablissement d'en face, Bruxelles, 2003
français / anglais / neerlandais, 48 pp.
ISBN 90-77299-01-7
15 euros

Texte de Ramon Tio Bellido

Cartes postales
à l'occasion de l'exposition au Grand Café
édition Le Grand Café, 2003
0,80 euros l'unité, 5 euros le lot


Biographie

  • Née en 1972 à Saragosse, Espagne.
  • Vit et travaille à Rotterdam, Pays-Bas.

2005

  • Gallery Luis Serpa, Lisbonne

2004

  • Frac Bourgogne, Dijon

2003

  • Index, Stockholm, Suède
  • Chantiers ouverts au public, Le Grand Café, Saint-Nazaire
  • Museo de Arte Contemporaneo del pais Vasco, Vitoria, Espagne
  • Hôtel Saint Livier, FRAC Lorraine, Metz

2002

  • ARCO 2002, Galerie Marta Cervera et Caja Madrid, Madrid, Espagne
  • FACT, Liverpool, Grande-Bretagne
  • HAL, Anvers, Belgique
  • Biennale de Turin, Italie

Galeries :

vues de l'exposition