Visite commentée autour de René Vautier

Figure importante du cinéma militant, le réalisateur breton a documenté les luttes antiracistes, ouvrières et les processus de décolonisation depuis l’intérieur, des années 50 aux années 70. Il prendra part aux luttes d’indépendances, aux mouvements de grèves et portera un regard particulier sur les communautés oppressées et marginalisées en prônant « un cinéma d’intervention sociale ». L’exposition Contre-vents retrace deux étapes importantes de sa filmographie : la lutte des femmes ouvrières de l’usine Tréfimétaux à Couëron en 1977 et la colère du peuple bretons face aux conséquences désastreuses du naufrage de l’Amoco Cadiz en 1978 sur les plages du Finistère nord.

 Gratuit, sans réservation. Durée environ 1h.

Légende : Soazig Chappedelaine et René Vautier, « Quand les femmes ont pris la colère », 1977
Production : UPCB (Union de Production Cinématographique Bretonne)
Distribution : Moïra Chappedelaine-Vautier